La valse des hommelettes

La valse des hommelettes

Marionnettes à fils, à mains, à tiges gravitent autour d'un castelet qui recèle mille détails minutieux et mille trésors d'inventivité à découvrir à tout âge


Le castelet en face duquel nous nous installons est un véritable coucou suisse géant, une horloge de fées un peu folle dans une forêt profonde. Celle-ci ne tourne pas rond, les lutins l’ont trafiquée. Le coucou a une heure de plus à son cadran. À la treizième heure, les lutins facétieux peuvent alors se mêler des affaires des hommes dans ce laps de temps caché. Et sans se faire remarquer. Le coucou devient la porte entre le monde des lutins et celui des hommes. D’ailleurs, portes et fenêtres claquent, révélant puis camouflant tour à tour des scènes tirées de la vie quotidienne, empruntes d’un folklore de fantaisie inspiré du conte des frères Grimm Les lutins. On voit une mère oiseau et un père lapin bien surpris par leur progéniture, un cordonnier et sa femme dont les chaussures se réparent pendant leur sommeil, un lapin qui rôde autour de l’horloge. C’est un chasseur de coucous. L’horloge sonne treize coups. Les lutins dansent.


+++ Venez participer à l’Atelier du spectateur en famille juste avant le spectacle ! Vendredi 8 février à 18:30 [Gratuit, sur inscription contact@espace600.fr - places limitées]


1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement